20 mars 2016

3 steps to positive



Quand on lit des "stay positive" à tout va, il est certain que la première chose que l'on se dit, c'est que c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire. Moi-même, il peut m'arriver de faire partie de ces gens qui vous le disent, et j'ai conscience que ce n'est pas toujours facile. Donc pour vous, j'ai essayé de vous permettre de positiver pour de vrai, de manière simple. Je ne suis pas psychologue, mais c'est une sorte de schéma que j'ai suivi au fil du temps, quand j'ai constaté qu'il fonctionnait plutôt bien pour moi.


La première étape, et pas la moindre, c'est tout simplement de cerner le problème, cerner ce qui nous rend maussade, un peu déprimé, pensif ou démotivé. Ca peut paraître bête à dire, pourtant il arrive que des fois on se sente mal sans vraiment en connaître la raison. Et dites-vous bien que sans connaitre le problème, c'est toujours plus difficile de le résoudre.

Pour cela, faites la liste de tout ce qui vous rend potentiellement pensif. Un mauvais moment à passer qui approche, un réveil tôt à venir, les cours, un partiel, une dispute... listez tout. Pour cerner ce qui vous contrarie, c'est très simple : en s'arrêtant sur chaque problème, imaginez s'il n'existait pas et demandez-vous si vous vous sentiriez mieux. Par exemple, si vous n'aviez pas cours demain, seriez-vous moins déprimé ? si la réponse est oui, c'est que c'est bien le problème. Si non, vous connaissez le processus !

Dans tous les cas, il faut mettre des mots sur le problème, car sans ça, impossible de le résoudre.



La deuxième étape consiste à évaluer la gravité du problème trouvé. Vaut-il la peine de se sentir aussi maussade ? est-il aussi catastrophique que votre moral le laisse penser ? Est-il étendu dans la durée ou au contraire temporaire ? Par exemple, si vous vous rendez compte que c'est le réveil très tôt du lendemain qui vous contrarie, vous pouvez vous posez les questions suivantes : est-ce que c'est si grave ? n'y ai-je pas survécu jusqu'ici ? n'est-ce pas qu'un mauvais moment à passer ? Je me permets de prendre cet exemple car combien de dimanches soirs m'ont vu m'effondrer en pensant au réveil du lendemain matin, alors qu'une fois le réveil passé, ça allait déjà mieux...



Enfin, puisque le but n'est pas de vous noyer dans tous vos petits problèmes, cette dernière étape consiste à équilibrer le négatif dans votre petite tête. Pour cela, listez toutes les choses positives à venir, afin de contre-balancer le moins positif. Vous vous levez à 6h30 demain, mais bon, demain soir vous allez boire un verre entre potes, donc c'est donnant-donnant non ? Les petites choses positives peuvent être n'importe lesquelles (évidemment ne soyez pas trop exigeants, si pour vous un point positif c'est gagner à l'Euro Millions, ça ne marchera peut-être pas...). Le but est de balancer le négatif avec autant, voire plus, de points positifs, et ainsi vous permettre de vous concentrer sur cela.


Comme je vous l'ai dit, je ne suis ni psychologue ni quoi que ce soit d'autres, mais je pense que vous savez que j'aspire à ne retenir que le positif de la vie - même si aspirer ne signifie pas que j'y parviens. J'ai donc eu envie de partager avec vous ma façon d'essayer. 

Et quel jour plus approprié que le dimanche pour décider de positiver un peu ?

lillysteria

4 commentaires:

  1. Trop bien cet article :) Bonne méthode pour résoudre les petits tracas quotidiens. Ca me fait penser que j'ai eu la même méthode concernant un petit soucis dans ma vie, à savoir ne plus supporter de rester ici sans rien faire. La reprise du travail n'est certes plus très loin, mais j'ai quand même encore un peu de temps devant moi, et ces derniers temps j'étais très maussade à l'idée de devoir rester chez moi sans perspectives de projets. Du coup je me suis lancée le défi de découvrir une ville française que je ne connais pas, seule. Ca fait peur mais je me suis mis un coup de pieds au derrière et finalement je pars à Lille 4 jours !! Tout est réservé, et je ne peux plus revenir en arrière ... ;)

    Des bisous, Lucille <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup Lucille ! le défi que tu t'es lancée c'est vraiment une trop bonne idée, on pense beaucoup à parcourir le monde et finalement on se rend compte qu'on connaît mal notre propre pays... amuse-toi bien ! pleins de bisous

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé cet article. Tu es une personne très inspirante Mathilde, vraiment aussi bien sur ton blog mais aussi sur Twitter, tu dégages vraiment quelque chose de positif ! Et j'essaie de m'en inspirer que je sens que suis trop négative (surtout en ce moment, ton article tombe donc à pic.)
    Et une fois de plus, j'adore tes petites photos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ton commentaire me fait infiniment plaisir, tu n'imagines pas ! j'espère que tu n'es pas la seule à penser tout ça, car c'est vraiment mon véritable objectif. pleins de bisous !

      Supprimer

INSTAGRAM

CLAIR DE LUNE © 2016 | Template by Blogs & Lattes