28 sept. 2016

PINK BEAUTY FAVORITES


Loin de moi l'idée de tomber dans le cliché de la bloggueuse beauté, mais des fois c'est quand même plus fort que moi et j'adore vous parler de produits que j'apprécie, autre part que sur snapchat. J'ai remarqué que mes produits favoris en ce moment étaient tous roses, donc là j'ai pas pu résister et je les ai réunis dans un petit article.


vous pouvez cliquer sur les produits dans la liste ci-dessous pour accéder aux pages.

                                 & Other Stories
                                 Baume à lèvres - 9€
                                 Gel nettoyant pour le visage - 11$
                                 Exfoliant pour le corps - 9€

                                 Nyx
                                 Highlighter (teinte : enigmatic) - 10.50€

                                 Chap-Ice
                                 Baume à lèvres


J'inaugure les produits & Other Stories vu que j'avais jamais pensé à m'en acheter avant, et en plus du packaging que j'aime beaucoup, les odeurs sont vraiment incroyables. Aux premiers abords, elles peuvent paraître fortes et entêtantes, mais une fois sur la peau, c'est vraiment un plaisir. J'ai un peu l'impression d'être une grosse fleur... 

Pour la première fois de ma vie (oui), j'achète un highlighter, un vrai, et je suis vraiment conquise par celui de Nyx qui est vraiment comme je le voulais. Léger mais quand même visible, pas trop pailleté, c'est mon nouveau favoris make-up.

Quant au baume à lèvres Chap Ice, je l'ai découvert un peu par hasard, mais j'adore son odeur et il est très agréable à appliquer, alors c'est simplement mon baume préféré du moment.

Read More »

24 sept. 2016

PLAYLIST - SEPTEMBRE



On était censé se retrouver plusieurs fois sur le blog avant que je poste la playlist du mois, mais plusieurs choses m'ont poussée à m'éloigner des réseaux sociaux quelques jours, et donc à retarder la mise en ligne de quelques articles. On se retrouve donc en douceur, avec ma playlist de septembre. Douze titres ce mois-ci, dans des genres assez différents. Coup de cœur pour deux d'entre eux : U just have to be U de Sam Tiba et Faut qu'je tienne de Kohndo. Et pas mal de redécouverte de certains morceaux que je n'avais pas écouté depuis des siècles, comme Le vent nous portera de Noir Désir ou Faded de ZHU. 

Ça me fait du bien de revenir ici, j'ai beaucoup de choses à poster, et je suis vraiment impatiente de rattraper le petit temps perdu. En attendant le reste, bonne écoute !

 
lillysteria
Read More »

9 sept. 2016

back to good


Pire que le nouvel an, la rentrée est souvent synonyme de bonnes résolutions, parce que c'est souvent un renouveau plus important que celui du changement d'année. Pour ça, voilà une sorte de wishlist morale de rentrée, des petits objectifs que je me suis fixée et que j'aimerais respecter pour bien commencer cette nouvelle année scolaire, encore un peu placée sous le signe de l'inconnu pour moi.


Enfin regarder tous les films de ma liste "films à voir" - dont tous ces classiques que je n'ai jamais vu. 
Cette liste commence à être très longue, surtout que chaque jour vous me conseillez de nouveaux films à regarder, donc chaque jour elle se rallonge. En priorité, j'aimerais combler quelques lacunes que j'ai par rapport à des classiques que je n'ai jamais vu. 
Objectif personnel : avoir vu tous les films de cette liste avant la fin de l'année 2016.

Continuer d'être organisée dans mes cours - parce qu'en L3 c'était plutôt pas mal.
Je me suis surprise moi-même pendant cette dernière année scolaire, avec une organisation des cours plutôt bonne et efficace. Surprenant pour une première année à la fac. Mais mon organisation est perfectible, donc j'espère la rendre encore plus efficace l'année à venir !
Objectif personnel : avoir absolument tous mes cours au moment de réviser les partiels (...).

Lire plus de livres de sociologie.
Grossièrement, la sociologie est un vaaaste domaine des sciences humaines qui étudie les faits sociaux. J'ai découvert durant cette dernière année en communication que ça m'intéressait énormément, et j'ai tendance à oublier qu'il existe de nombreux livres qui couvrent le sujet.
Objectif personnel : en avoir lu au moins 2 avant la fin de l'année 2016.

Moins râler sur Twitter.
Ouais... y a des jours où j'ai l'impression que je ne fais que ça, personne ne s'est jamais plaint (pas que je sache en tous cas, mais ça m'étonnerait pas), mais je peux vous assurer que très souvent je me gonfle moi-même, en ayant l'impression de passer ma journée à me plaindre d'un peu tout et rien. Parfois ça n'en vaut même pas la peine, et tout ce que je fais c'est m'énerver et répandre un petit peu trop de négativité. Vous savez que j'aime beaucoup partager avec vous ce qui me révolte ou me gonfle, mais je vais quand même essayer de me retenir un peu.
Objectif personnel : ...moins râler sur Twitter.

Continuer de lire dans le métro.
Je passais minimum une heure par jour dans le métro l'an dernier, ce qui m'a permis de terminer un livre de 600 pages en une semaine. Même si ce temps journalier va diminuer l'année à venir, je voudrais quand même continuer de l'utiliser pour lire. Ma fréquence de lecture est assez aléatoire et ça m'énerve beaucoup, donc le métro était une manière de m'y obliger et de m'y tenir.
Objectif personnel : avoir terminé au moins 3 livres avant la fin de l'année 2016.

Ce sera tout ! j'ai pas envie faire une liste longue comme le bras, parce qu'on sait tous comment ça finit. Les objectifs personnels que je me fixe sont peut-être un peu bas pour certains, notamment sur le nombre de livres que je m'engage à lire, mais le but n'est pas de me fixer des chiffres trop hauts. J'ai envie de prendre mon temps, et si j'ai atteint tous ces objectifs avant la fin de l'année, ce sera déjà une grande satisfaction pour moi, et certainement un regain de confiance. On fait le bilan 4 mois. Vous avez des résolutions pour cette rentrée ?

lillysteria
Read More »

31 août 2016

3 PIERCINGS





Qu'ils soient visibles ou pas, les piercings que l'on décide de se faire sont toujours synonymes d'une envie de changement, de modification, de valeur ajoutée, et il me semble qu'on aime bien avoir ce petit quelque chose de nouveau, ce truc en plus. Ils ont un statut un peu particulier, car si comme les tatouages ils représentent une modification importante du corps, j'ai l'impression que leur caractère temporaire nous rend un peu plus audacieux.

L'écarteur (2011 - 15 ans)
J'ai décidé de stretcher le lobe de mon oreille gauche à environ 15 ans, en plein milieu de mes années lycée. Même si j'avais d'après moi dépassé ma petite crise d'ado, je suis sûre que dans cette décision subsistait une petite pointe de rébellion. Et quand je le regarde 5 ans après, j'ai l'impression d'avoir 50 ans et de regarder un tatouage que j'aurais fait pendant ma vingtaine, dans un garage sombre et un peu sale. Ma petite audace de l'époque (et mon éternelle impatience, il faut le dire) m'a poussée à directement élargir mon lobe de 1.6mm (trou quasi normal) à 5mm en une seule fois, ce qui est évidemment largement déconseillé, car très douloureux...

Il est large de 8 ou 9 mm, et même si actuellement je pense que je n'aurais jamais eu l'idée de le faire, j'ai toujours une affection particulière pour lui. J'entends souvent les mêmes choses à propos de son rebouchage. Ça ne m'a jamais inquiété, parce que je sais qu'il est assez petit pour finir par se reboucher seul, mais là où je n'ai pas encore de réponse, c'est quand je déciderai de l'enlever.


Le nostril (2013 - 17 ans)
Je pense qu'on fait difficilement plus apparent comme piercing, pourtant j'ai réellement pris la décision de le faire sur un coup de tête. Je n'ai pas réfléchi à la douleur, ni à ce que ça allait donner, et encore moins au fait que c'était vraiment au beau milieu de mon visage. Il me plaisait, alors je l'ai tout simplement fait. Ça a été assez désagréable sur le moment, mais pas plus que la cicatrisation qui a été très longue, très fastidieuse, et même assez douloureuse. Il m'a fallu plusieurs mois pour ne plus rien sentir du tout, alors autant vous dire que je ne suis pas prête à m'en débarrasser. Actuellement, il fait vraiment entièrement partie de moi, à tel point que j'ai tendance à l'oublier, alors que c'est sûrement la première chose que l'on voit et de laquelle on parle lorsqu'on me décrit. Même si ce n'est pas arrivé jusqu'à maintenant, je sais qu'il est possible qu'un jour on me demande de l'enlever pour des raisons professionnelles, mais jusque là, je le garde. 

Je pense que le nostril correspond à une réelle affirmation de ma personnalité. C'est assez drôle parce qu'aujourd'hui, je sais pas si j'aurais osé sauté le pas. Je suis contente de m'être lancée à 17 ans, et de l'avoir fait les yeux fermés, sans penser à autre chose que le simple fait qu'il me plaisait. Je devrais prendre beaucoup plus de décisions comme ça.



Le daith (2015 - 19 ans)
Le daith est très récent, puisqu'au moment où j'écris, il n'a même pas un an. Je m'apprêtais à dire que, caché, discret, il était bien moins audacieux que les autres. Mais je me suis ravisée, parce que malgré tout j'avais une certaine idée de la douleur qui m'attendait et je l'ai quand même fait. Je dirais qu'il a été disons 10 fois plus douloureux que le nostril ; la douleur m'a semblé durer une éternité, et je classe ce moment dans le top 10 des moins agréables de ma vie. Sa cicatrisation a été à l'image de celle du nostril, c'est-à-dire longue et douloureuse (7-8 mois environ), mais tout ça est derrière moi, et je l'aime beaucoup. A l'origine, je voulais un bijou très spécifique, mais j'ai un peu de mal à le trouver donc il faudrait que j'aille directement demander conseil à mon perceur. 

Je pense que pour le daith, j'avais juste envie d'un petit quelque chose de nouveau, de discret, mais d'un petit peu téméraire. Il était initialement prévu pour mon oreille droite, finalement le perceur a décrété que ce n'était pas possible, il s'est donc retrouvé sur celle de gauche, aux côtés de l'écarteur. J'apprécie pas mal l'accumulation des deux finalement, et je ne suis pas certaine de m'arrêter là.


On demande souvent l'histoire des tatouages mais jamais celles des piercings, pourtant en écrivant cet article je me suis rendue compte qu'il y avait toujours quelque chose à dire sur eux. L'emplacement, le moment, la raison... Je suis loin d'être couverte de piercings, mais les quelques uns que j'ai font partie de moi ; j'avais envie de vous en parler, parce que je le fais très rarement. Cet article n'a pas pour but de vous encourager ou dissuader de vous faire percer ou quoi que ce soit d'autre, je me suis juste aperçue que les piercings faisaient partie des rares petites folies sans conséquences, parce qu'on peut toujours faire marche arrière.

Sinon, bien entendu, pour des questions d'ordre un peu plus technique (prix, douleur, cicatrisation, conseils), vous pouvez utiliser les commentaires et je vous répondrai avec plaisir ! Et si vous n'en avez pas, vous pouvez toujours me raconter l'histoire de vos piercings si vous en avez, ça serait cool de partager ça ensemble.

lillysteria
Read More »

INSTAGRAM

CLAIR DE LUNE © 2016 | Template by Blogs & Lattes