LES COULEURS DE MES FILMS PRÉFÉRÉS : #1 retour vers le futur


Dernièrement je m'intéresse beaucoup à l'utilisation des couleurs et à leur signification au cinéma. La colorimétrie est très souvent une véritable porte-ouverte sur le sens d'un film, et fait partie intégrante de l'oeuvre. Tout ça m'a donnée envie de présenter un nouveau genre d'articles dans la catégorie cinéma ; c'est une manière pour moi d'aborder les films différemment, et pour vous de lire autre chose que de simples reviews ou analyses. Parler de ses films préférés à travers ses couleurs est une autre manière de leur rendre hommage, et c'est ce que je fais aujourd'hui avec Retour vers le futur, trilogie réalisée par Robert Zemeckis entre 1985 et 1990. Promis, pas de termes trop techniques ni de théories confuses. Juste des couleurs.


E-FLIRT OU PAS ?


Il y a un petit moment maintenant, je vous soumettais de manière moyennement sérieuse à un sondage sur le flirt et non-flirt par support écrit. Vous avez été nombreux à participer et à considérer qu'on méritait tous des réponses sur ce jeu si difficile ! j'ai donc dressé vos réponses en vous livrant quelques observations que j'ai pu faire, puis j'ai terminé ça en dressant deux profils types que vous retrouverez à la fin.

LES ÉTUDES ENTRE PARENTHÈSES ― 5 MOIS APRÈS


Au début du mois de décembre, je vous dévoilais dans un long article comment et pourquoi j’avais mis un terme à mon début d’année de master et ainsi pris une sorte d’année sabbatique. J’avais vraiment tenu à partager avec vous ce début d’expérience, les raisons de cette décision mais surtout mon état d’esprit par rapport à ce grand renouveau dans ma vie. Jusqu’à maintenant j’avais pas vraiment pensé donner suite à cet article, mais face aux retours que j’ai eus (c’était hyper cool d’en avoir autant et d’ainsi constater que de nombreuses personnes se trouvaient dans une impasse) je me suis dit que vous faire suivre l’évolution des choses serait intéressant pour tout le monde ; d’abord pour ceux qui se trouvent plus ou moins dans la même situation, mais aussi pour me « forcer » à faire une sorte de petit bilan, tous les deux mois et quelque.